Quelques chiffres…

45 personnes âgées sont prises en charge par la SSIAD,
10 ont accès à internet chez elles, mais ne sont pas nécessairement intéressées par le projet ;
5 à 6 personnes sont intéressées pour rencontrer Isabelle Loubère ;
4 à 5 personnes pourraient avoir un intérêt pour l’art contemporain.