Jean-François Gavoty, cadranier

barcelonnette_04_07_19_cs2« Un cadran solaire est généralement composé de tracé(s) horaire(s), d’un principe formel et d’une maxime plus ou moins sentencieuse ou ironique. Ce triangle de composantes marque sa spécificité formelle et définit une «manière instrumentale» qui m’aide à penser l’art. »

gavoty.jfJean-François Gavoty porte aux cadrans solaires une attention constante depuis 1982, lorsqu’il a eu l’occasion d’approcher le premier pour une restauration. C’était alors un objet abordé parmi d’autres avec une exigence de restaurateur acquise en Italie puis à Paris auprès de Michel Bourbon.

Ses premières créations de cadrans ont établi une continuité avec les restaurations : en Ubaye, il devenait « cadranier », d’abord étonné, puis considérant cette identité comme un jeu sérieux, un métier éclairé selon l’histoire des sciences, le rapprochement de techniques anciennes et actuelles, le puits sans fond des fictions liées à la mesure du temps…

— Le site officiel —
— Lire tous les articles dans le cadre du projet —