23 mars 2015 – Promenade guidée (3)

Nous poursuivons la découverte des œuvres installées dans la région par la Forêt d’art contemporain.

À Commensacq, c’est une ancienne voiture-wagon transformée par l’artiste Stéphanie Cherpin qui a été acheminée sur une voie désaffectée. Les remarques circulent entre nous qui regardons cette œuvre en pensant aux personnes âgées qui les découvriront après nous. Nos interprétations sont influencées par cette perspective, comme si notre perception mimait celle, supposée, des personnes âgées. Regarder avec les yeux des autres, c’est imaginer ce que les autres voient et dans cette image transparaît toutes les représentations qu’on se fait d’eux. Vestige du passé, rails désaffectés, voie coupée… le wagon-fantôme de Vis Mineralis concentre toutes les métaphores du grand âge, d’une certaine représentation du grand âge. Le jour venu, lorsque nous retournerons ici avec les quelques personnes qui le souhaiteront, il faudra être attentif à ce qu’elles diront de Vis Mineralis, notamment à tout ce qui ne correspondra pas à nos idées préconçues.

GALERIE PHOTOS

Premiers clichés sur place…

One comment

  • Ce que j’y vois ….?
    Une métaphore d’un temps qui n’existe plus ou peut être que dans les mémoires, un temps cristallisé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *